English français

Accueil > Analyses vétérinaires > Tests PCR Scanelis > Chiens > Complexe Toux de Chenil

Complexe Toux de Chenil

Télécharger le formulaire PCR Chien

Analyse quantitative des charges virales en herpèsvirus canin, parainfluenza canin, adénovirus respiratoire canin type 2 et de la charge bactérienne en Bordetella bronchiseptica (agents pathogènes impliqués dans le complexe toux de chenil ou CIRD, responsables de troubles respiratoires, d’intensité variable, chez le chiot ou le jeune adulte.

Indications du test

  • Diagnostic étiologique dans un contexte de troubles respiratoires d’intensité variable chez un chien isolé ou au sein d’un effectif de chiots ou éventuellement chiens adultes.
  • Evaluation du risque épidémiologique (mise en évidence de la circulation virale et/ou bactérienne en collectivité) et de la contamination de l’environnement.

Caractéristiques du test

Prélèvements à réaliser

  • Signes respiratoires : prélèvement nasal et oro-pharyngé profond (avec une cytobrosse ou avec un écouvillon sec (sur tube sec) (+ sang total sur tube EDTA).
  • Signes respiratoires profonds : liquide de lavage trachéo-bronchique ou broncho-alvéolaire sur tube EDTA ou tube sec (+ sang total sur tube EDTA).
  • Epanchement pleural
  • Post mortem : échantillon trachéal ou des voies respiratoires, poumon sur tube sec.
  • Ecouvillon (s) d’environnement, sur tube sec.
  • Prélever si possible avant la mise en place d’un traitement antibiotique.

Interprétation du résultat

  • Résultat négatif : absence de virus et/ou de bactérie ou quantité inférieure au seuil de détection. Les agents recherchés ne sont pas impliqués dans la pathologie observée.
  • Résultat positif
    • Charge virale et/ou bactérienne faible ou très faible : évolution chronique ou portage viral et/ou bactérien sans signification clinique ou prélèvement réalisé pendant ou après un traitement antiviral ou antibiotique. La charge doit être également interprétée en fonction de la nature du prélèvement réalisé (agents pathogènes associés aux cellules).
    • Charge virale et/ou bactérienne moyenne, élevée ou très élevée : ces charges sont susceptibles d’expliquer les signes cliniques observés.
  • La prévalence de ces agents pathogènes étant plus ou moins élevée en collectivité, il est important de tenir compte des éléments épidémiologiques et cliniques pour interpréter les résultats de charges virales et/ou bactériennes.
  • Un traitement antibiotique récent ou en cours au moment du prélèvement peut modifier la sensibilité du test et/ou la charge bactérienne.
Ne pas hésiter à nous consulter pour une interprétation du résultat quantitatif